Un troisième colloque dans la continuité

Témoignages poignants de ceux qui l’ont vécu, de ceux qui ont pu être hébergés et sauvés, parfois trahis, et de ceux qui les aidèrent.

Les regards croisés et complémentaires des historiens nationaux et locaux, deux générations plus tard. La réflexion sur l’état et l’évolution de la mémoire de ces événements, l’émergence récente dans les provinces de la mémoire de ces drames spécifiques (« parce que nés juifs ») au sein des victimes « de la résistance et la déportation ».

 

 

Le thème central du colloque est celui de ces hommes, ces intellectuels juifs aux destins croisés que seules les circonstances exceptionnelles de la guerre vont conduire à des rencontres improbables. C’est aussi l’histoire, en filigrane, du drame intime de ces hommes qui, au sortir de cette  fournaise, ont œuvré de toutes leurs forces pour reconstruire le judaïsme français, nourris de leur expérience de la clandestinité, de la traque et de la persécution, riches de réflexions philosophiques et spirituelles, souvent novatrices, sur l’identité juive et sur l’identité humaine.

 

Des hommes qui ont joué un rôle majeur au sein du judaïsme français comme dans les relations judéo-chrétiennes après la Shoah. Qui ont été nourris des échanges et des confrontations avec les courants de pensée propres aux hommes et aux femmes qu’ils ont côtoyé dans ces régions, des philosophes, des religieux, et bien d’autres encore. Ces hommes,  transformés par cette expérience, ont également dû établir une relation nouvelle de la diaspora avec le jeune État naissant d’Israël.

 

Transmettre aux nouvelles générations ? Oui, mais quel message ? Et quelle réflexion en tirer, quelles leçons pour la période actuelle alors que la communauté juive se trouve à nouveau menacée dans notre pays mais cette fois par d’autres forces ?

 

LE CHOIX DE BRIVE

 

 

Brive est située au carrefour géographique de ces régions.  C’est un lieu d’Histoire, et c’est aussi le lieu de l’histoire de ces vies singulières qui se sont croisées ici en se bouleversant les unes et les autres. C’est un carrefour de voies de communication nord-sud et est-ouest, empruntées par de nombreux fugitifs dont beaucoup étaient en quête d’un refuge. Ces régions étaient suffisamment vastes pour offrir des zones isolées propices au refuge et qui abritaient également d’importants foyers de résistance.

 

Le Limousin, l’Auvergne, le Vivarais, l’Occitanie ont été remplis de l’histoire de ces drames et de ces mille actions qui ont permis de sauver des Juifs. Depuis des siècles, ces régions avaient connu de petites communautés juives sur lesquelles sont venues se greffer de larges populations en fuite, Juifs français et surtout Juifs étrangers. Des déplacements incessants eurent lieu entre ces zones pour fuir, se cacher, se retrouver, résister.

 

QUI PARTICIPERA À CES RENCONTRES ?

 

Des historiens nationaux et locaux -tous enseignants, auteurs, spécialistes – qui échangeront sur leurs recherches, confrontant leurs approches croisées et complémentaires. Mais aussi Des témoins que nous aurons l’honneur et le privilège d’accueillir et d’écouter. En particulier les familles et les descendants de ceux que nous évoquerons : leurs petits-enfants qui veulent savoir, qui retrouvent cet héritage souvent enfoui et parfois secret, qui écrivent ou réalisent des films et reviennent aujourd’hui sur les lieux.

 

Enfin, la jeune génération, celle des lycéens et lycéennes d’aujourd’hui et de ces régions.

 

QUELS SERONT LES EVÉNEMENTS AU PROGRAMME DE CES  JOURNÉES ? 

 

    • Deux journées et demie de conférences auront lieu à la salle CCI des congrès de BRIVE.
    • Films et documentaires seront présentés au cours d’une journée spéciale le dimanche au cinéma d’art et d’essai le REX.
    • De nombreux auteurs seront présents et dédicaceront leurs ouvrages à quelques jours de la foire du Livre.
    • Des artistes, classiques, kleizmer et yiddish dont Benzimet  (« enfant de la Corrèze »)  animeront les soirées avec des témoignages et des documents.
    • Des visites seront organisées sur les lieux évoqués, à Brive, Lanteuil, Jugeals Nazareth, Limoges, Périgueux, le Chambon. 
    • Les familles pourront rencontrer témoins, documentalistes et historiens.
    • Enfin, les jeunes des lycées présenteront des pièces de théâtre.