Communiqué de presse

Transmettre et perpétuer la mémoire.

Transmettre et perpétuer la mémoire.

Du 27 octobre au 30 octobre 2019

 

MEMOIRES JUIVES à BRIVE aborde LES DESTINS CROISÉS dans ces régions, pendant la guerre, D’HOMMES ET DE FEMMES QUI ONT CHANGÉ LE JUDAÏSME APRES-GUERRE.

 

Brive, épicentre de ces événements

 

Journée 1 – Des territoires de refuge, de rafles et de déportations (1939-1944)

Depuis le déplacement de la population alsacienne en 1939, des communautés juives se sont reconstituées, de l’Auvergne au Limousin et en Périgord. Après les premières lois anti-juives, il a fallu trouver refuge puis s’organiser, sauver les enfants et adultes menacés par les rafles. Seront évoqués tous les aspects géographiques, historiques, communautaires, de cette extraordinaire aventure de survie, dans ces régions de transit qui comptent un grand nombre de Justes. 

Journée 2 – Des intellectuels juifs, des lieux uniques de refuge et de résistance

On évoquera le témoignage, la vie et l’œuvre de ces hommes dont les destins se sont croisés dans ces régions, programme dense et riche sous la coordination de l’historien Georges Bensoussan.

  • André Neher
  • Beno Gross
  • Léon Poliakov
  • École des prophètes et intellectuels du Chambon-sur-Lignon
  • André Chouraqui et Albert Camus
  • Jacob Gordin
  • Jules Isaac
  • Georges Vajda…

 

Leurs contacts avec des intellectuels, des résistants de toutes tendances, des gens ordinaires catholiques et protestants, qui les aidèrent.

À Brive E. Michelet, résistant, déporté et Juste, en fut un exemple.

Journée 3 Réflexion, transmission et perception historique locale des événements.  

Une réflexion historique, sociologique et… sur la transformation, le message et l’action de ces hommes, vies totalement bouleversées par la guerre.

La transmission de la mémoire est au cœur d’une réflexion actuelle, notamment pour la troisième génération.

La perception de la spécificité locale des événements liés à la Shoah est en pleine révolution historique, après 70 ans d’une présentation globale sous les termes de « résistance et déportation ».

Sur les lieux de mémoire

  • Brive, Musée Michelet – samedi 26 matin (M. Soutenet)
  • Sur les traces d’André Neher et sa famille à Mahanayim – cérémonie à LANTEUIL (avec sa famille et historiens)
  • La ferme-école Machar (1933-1935) à Jugeals-Nazareth (10km) (Josiane Sberro et Jean-Michel Delpeuch)
  • Camps oubliés et lieux en Corrèze : Soudeilles (Paul et Mouny Estrade), Beaulieu, Ussac…
  • Périgueux et lieux de souvenir en Dordogne (Bernard Reviriego) également une exposition
  • Limoges et la communauté juive réfugiée, camps d’internement

Le Chambon sur Lignon et les intellectuels réfugiés (exposition)

  • Le Vivarais

 

Cette troisième édition apporte un éclairage inédit sur ces événements et sur les intellectuels juifs dans ces régions. Un colloque qui nous concerne tous, car l’avenir ne peut se construire sans la mémoire de ces hommes et leurs enseignements.


CONTACT PRESSE
Conférence de presse

mjbrive2019@gmail.com – Maguy Dubousquet 06 70 04 66 63

BROCHURE MEMOIRES JUIVES BRIVE DU 27 au 31 OCTOBRE 2019

Télécharger le communiqué de presse

Communiqué de presse MJB Oct 2019